Augustin Doury

Fin 2014/début 2015, de nouveaux volets du ProjetEOF ont été implémentés au Burkina : création d’un chapitre local sous forme d’une association OpenStreetMap Burkina et ouverture d’un local de travail. Ces éléments appuient les activités de formation qui élargissent la communauté locale et le collectif d’animation : présentation du travail de Janvier et des nouveaux mordus d’OSM !

Le projet OpenStreetMap au Burkina a été initié et soutenu depuis Juillet 2013 par le ProjetEOF via son dispositif d’ancrage en territoires du Sud francophone. Fin 2014, deux programmes de Volontariat International de la Francophonie ont débuté : Fofana Bagnoumana Bazo du Burkina s’en est allé soutenir le développement du projet OSM au Togo et j’y travaille au Burkina, c’était le sujet d’un précédent article.

  • Création d’une association et ouverture d’un local

Pour élargir et consolider la base de la communauté OSM locale et soutenir l’élargissement et le renforcement sur les plans techniques et organisationnels du collectif d’animation, une étape importante de cette fin 2014 était la création de l’association OpenStreetMap Burkina Faso. Le processus administratif, bien que ralenti par la période de transition politique, devrait aboutir sous peu. Cette association OSM_BF permettra notamment de soutenir l’animation OSM sur le pays, à travers la mise-à-disposition d’un lieu de travail, de matériel (GPS, vidéo-projecteur, imprimante etc.) et en soutenant opérationnellement et financièrement des activités de formation, de cartographie et divers projets d’ordre bénévole ou volontaire. Le budget actuel de l’association a été réuni grâce aux missions financées par l’OIF dans le cadre du ProjetEOF : les fondateurs de l’association, Fofana Bazo, Daouda Tiemtore, Ibrahim Sana et Kisito Gamene, y ont reversé, sur une base volontaire, leurs honoraires et perdiems desquels ont été déduits une rémunération basée sur leurs compétences et le contexte de leur pays d’origine.

Après 3 semaines de recherche, c’est le 31 Décembre que le local a été identifié et le bail signé ! La Maison d’OpenStreetMap Burkina est dans le quartier de Paglayiri à Ouagadougou. Nous avons réalisé un aménagement simple et rapide avec Daouda et Kisito : 2 tables, 16 chaises, de quoi cuisiner et entretenir le local.

  • Formation et élargissement de la communauté

En parallèle nous avons organisé, les 8 et 9 Janvier, une formation pour 10 étudiants de géographie, avec l’aide de l’un d’eux, Abdoulaye Diallo. Le premier jour au Campus Numérique Francophone de Ouagadougou et pour le deuxième jour : direction la maison d’OpenStreetMap Burkina !

1er jour au Campus Numérique Francphone - Enquête de terrain

1er jour au Campus Numérique Francphone – Enquête de terrain

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0011nou

2e jour au local d’OSM Burkina – pièce principale

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette formation a permis aux 10 participants de découvrir le projet OSM, d’apprendre à collecter de la donnée et à éditer la base à l’aide du logiciel libre JOSM. Ils ont pu également utiliser des outils et techniques d’édition avancées, découvrir le Wiki OpenStreetMap, travailler à l’aide du Gestionnaire de Tâche et visualiser les données via différents services. Nous avons terminé la formation par un temps de discussion autour du ProjetEOF et du projet OSM_BF, rendez-vous a été donné le WE suivant.

Le WE suivant, 5 des 10 étudiants nous ont rejoint et ils ont continué … le WE suivant, et le WE d’après ! C’est donc avec Blakissa, Diallo, Innocent, Ismael et Jean-Baptiste que l’année 2015 débute. Ces 3 WE leur ont permis de maîtriser les étapes d’un travail de terrain : de la préparation des GPS, des FieldPapers, à la collecte de données (parfois à l’aide d’OSMtracker sur Android ou d’appareils photos), à l’édition de la donnée dans OSM, à l’extraction de la donnée via le HOT Exports à l’ouverture dans Qgis. Une journée a été consacrée à l’utilisation de Umap et à la découverte d’autres services WEB de visualisation, de coordination ou de communication. Nous avons pris le temps de décortiquer le tenants et aboutissants du ProjetEOF et de clarifier l’approche bénévole et volontaire au sein de l’association OSM Burkina Faso. Zoé, qui vient de terminer ses études en Réseaux&Télécoms ainsi que Constantin étudiant dans le même filière avaient tous les deux découvert le projet OSM lors de la Semaine Nationale de l’Internet, ils nous rejoignent aussi régulièrement depuis 2 semaines.

Blakissa et Constantin en formation sur le GPS Etrex 20

Blakissa et Constantin en formation sur le GPS Etrex 20

 

 

 

 

 

 

 

 

De gauche à droite : Ismael, Diallo, Jean-Baptiste et Innocent

De gauche à droite : Ismael, Diallo, Jean-Baptiste et Innocent

 

 

 

 

 

 

 

Daouda sur l'utilisation, du Validator, l'outil d'assurance qualité intégré à JOSM

Daouda sur l’utilisation, du Validator, l’outil d’assurance qualité intégré à JOSM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Amélioration de la carte de base

Cette continuité dans l’animation a également permis d’améliorer la carte du quartier Paglayiri :

Quartier de Paglayiri dans OSM le 9/01/15

Quartier de Paglayiri dans OSM le 9/01/15

Capture du 2015-02-05 16:18:09

Même endroit le 05/02/15

En à peine 4 week-ends de travail pour des étudiants qui viennent de découvrir OpenStreetMap, la carte de Paglayiri a été enrichie de plus de 2700 bâtiments, 106 nouveaux noms (points d’intérêts, routes etc…) et 100 équipement (mot-clé amenity=*) dont 18 lieux de cultes, 1 pharmacie, 1 poste de santé, 8 accès à l’eau, 2 toilettes publiques, 11 écoles et, enfin, 55 opérateurs économiques (magasins, services etc.).

  •  Transfert de compétences : élargissement du collectif d’animation

Après 1 mois, il est temps de passer à l’étape suivante : Diane de la communauté OSM du Burkina a pu dresser une liste de 11 nouveaux étudiants de géographie, dont 1 Malien et 1 Centrafricain et aujourd’hui le 4 Février débute une nouvelle formation de 3 jours.

Innocent Dibloni, étudiant géographe débutant sa spécialisation en Gestion de Ressources Naturelles, et Ismaël Traore, géographe presque diplômé qui détient également un Master en Environnement, se sont appropriés de manière remarquable la philosophie et les techniques du projet OSM en moins d’un mois d’investissement. A l’occasion de cette nouvelle formation, ils animent pour la première fois, avec engagement, au côté de Daouda, Kisito et moi-même et tout se déroule pour le mieux.

Ibrahim de la communauté OSM du Bobo-Dioulasso, et membre fondateur de l’association, nous accompagne le 2e jour. Ainsi les nouveaux étudiants bénéficient de l’encadrement des mappers précédemment formés qui eux-mêmes continuent à se former sur OSM et développent leurs compétences organisationnelle et pédagogique. Diane également présente facilite la formation.

 

Innocent et Ibrahim présentent le Gestionnaire de Tâches

Innocent et Ibrahim présentent le Gestionnaire de Tâches

 

 

 

 

 

 

 

 

Innocent aide Goïta du Mali sur JOSM

Ismaël (devant) et Ibrahim (au fond) encadrent les participants

 

 

 

 

 

 

 

 

Kisito présente le service Fieldpapers pour la production de carte papier pour les enquếtes de terrain

Kisito présente le service Fieldpapers pour la production de carte papier pour les enquếtes de terrain

 

 

 

 

 

 

 

 

Diane aide deux participants à utiliser le GPS

Daouda forme un participant

 

 

 

 

 

 

 

 

Ismael au premier plan et Ibrahim au second plan, forment les participants

Ismael au premier plan et Ibrahim au second plan, forment les participants

 

 

 

 

 

 

 

 

  • La suite

Nous prévoyons de relancer avec ce collectif d’animation élargi le projet des lignes de bus SOTRACO dès dimanche . Ce projet avait été initié par Tinto Idriss du groupe burkinabè de l’Open Knowledge Foundation. Nous nous retrouverons plus nombreux à la réunion hebdomadaire du lundi afin de planifier l’animation du mois de Février.

6 février 2015

Le local d’OSM Burkina est ouvert !

Fin 2014/début 2015, de nouveaux volets du ProjetEOF ont été implémentés au Burkina : création d’un chapitre local sous forme d’une association OpenStreetMap Burkina et ouverture d’un local de travail. Ces éléments appuient les activités de formation qui élargissent la communauté locale et le collectif d’animation : présentation du travail […]
23 décembre 2014

La fin 2014 et les nombreuses actions pour développer/consolider l’Espace OSM Francophone : le point de vue du Burkina

Missions au Togo et en Côte d’Ivoire ; participation massive des communautés OSM locales et du projet EOF à InnovAfrica Lomé, le déploiement de deux Volontaires de la Francophonie au Burkina et au Togo… L’année 2014 se termine en beauté et laisse présager une année 2015 décisive pour le projet […]
6 décembre 2014

Samedi 6 Décembre : mapathon ouest-africain dans la continuité de la réponse Ebola, en soutien à la mission Mali du Projet EOF et au premier lancement du The Missing Maps Project en territoire francophone !

Aujourd’hui Samedi 6 Décembre se déroule un nouveau mapathon ouest-africain : les communautés locales du Bénin, du Burkina-Faso, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Niger et du Togo, toujours soutenue par le Projet Espace OSM Francophone, se mobilisent pour cartographier le sud de Bamako au Mali. Cette action s’ancre […]